Dans Service Ergonomie, UX et ergonomie

« When creating such communication aides, it’s important to remember that personas are design and decision-making tools, not an end in themselves. »

(COOPER 2014)

Un persona est un archétype représentant un groupe de personnes dont les comportements, motivations et buts sont proches. Dans une approche centrée utilisateur, un persona est un outil qui permet à tous les intervenants impliqués dans la conception d’un produit de rester centrés sur les besoins des utilisateurs finaux (end users). Cet outil permet également de créer un consensus dans les équipes projets (JAOUALI 2016). Un persona peut prendre plusieurs formes, la plus courante étant sous l’apparence d’une fiche descriptive incluant une photo et une liste d’objectifs.

Le but de la création de personas est d’obtenir des représentations fiables et réalistes de vos segments d’audience. Ces représentations doivent être basées sur des recherches qualitatives et quantitatives sur les utilisateurs actuels et futurs. Un persona bien construit permet de:

  • Représenter un groupe d’utilisateurs importants pour votre site Web
  • Exprimer les principaux besoins et attentes de ce groupe d’utilisateurs
  • Donner une image claire des attentes de l’utilisateur et de la façon dont il est susceptible d’utiliser le site
  • Décrire des personnes réelles avec des antécédents, des objectifs et des valeurs
  • Générer de l’empathie pour des utilisateurs difficilement accessibles
(JAOUALI 2016; USABILITY.GOV 2017; O’CONNOR 2011)

Recherche pour un persona

La base : une bonne recherche utilisateur

La première étape de création d’un persona est la recherche. Durant cette étape, le UX designer recueille des informations sur les utilisateurs actuels et futurs du produit. La recherche s’inscrit dans une démarche ethnographique, donc dans l’étude et l’observation de réels individus. Les données récoltées peuvent également être complétées par des sources moins directes tel que des publications scientifiques, des articles, des rapports d’études, etc (JAOUALI 2016; COOPER et coll. 2014).

Plusieurs méthodes ethnographiques, comme des entretiens (exploratoires, semi-dirigés), des observations directes, des questionnaires en ligne, des focus groupes, des analyses sectorielles, etc., peuvent être utilisées afin d’obtenir vos données. Vos méthodes doivent vous permettre de récolter des données sur le contexte et l’environnement des utilisateurs, leurs buts, leurs comportements, leurs croyances et valeurs, leurs expertises, les freins possibles, etc. Les données extraites sont brutes (JAOUALI 2016; COOPER et coll. 2014).

Recherche utilisateur pour un persona

Analyser ses données

La seconde phase de la création de persona est l’analyse des données obtenues en phase de recherche. Le UX designer tente alors d’identifier les buts et les comportements des individus rencontrés et de créer des regroupements. Un ensemble de personnes présentant des ressemblances sur 6 à 8 variables différentes constituent la base d’un persona. Pour ce faire, vous pouvez utiliser des modèles afin de vous aider dans cette tâche. À titre d’exemple, Cooper (2004) propose de se focaliser sur ces cinq types de variables : les activités, les attitudes, les aptitudes, la motivation et les compétences (JAOUALI 2016; COOPER et coll. 2014).

It's alive - analyse de données pour un persona

Donnez vie à vos personas : la modélisation de données

La phase finale, la modélisation, a pour objectif de mettre en forme les personas. Les regroupements créés en phase d’analyse seront utilisés pour créer les différents personas.

Pour chacun de ces groupes, il faut alors créer un persona, sous la forme d’une fiche synthétique. Cette fiche doit au minimum contenir un nom, une photo, un métier, des données démographiques, des objectifs et des tâches. Pour enrichir le persona, des éléments de situation, de contexte, d’environnement, d’interactions sociales etc. peuvent-être ajoutés (JAOUALI 2016; O’CONNOR 2011; LIDWELL, HOLDEN et BUTLER 2011; COOPER et coll. 2014).

Conclusion

À l’issue de ce travail, les personas sont créés et sont prêts à être utilisés. Les personas doivent être partagés et utilisés dans l’ensemble de l’organisation et de ses départements. Vos personas devront également être mis à jour fréquemment. L’innovation et la concurrence peuvent modifier considérablement les attitudes et les comportements des utilisateurs d’une entreprise. Afin de garder les personas à jour, les entreprises doivent maintenir un dialogue constant avec les clients et s’engager dans une démarche centrée utilisateur (O’CONNOR 2011; LIDWELL, HOLDEN et BUTLER 2011).

May the force be with you

 

Sources

JAOUALI, F. (2016). «Apprendre à construire des personas» retrouvé le 7 novembre 2017  à http://www.weloveusers.com/formation/apprendre/personas.html
USABILITY.GOV (2017). «Personas» retrouvé le 7 novembre 2017 à  https://www.usability.gov/how-to-and-tools/methods/personas.html
COOPER, A., REIMANN, R., CRNIN, D., & NOESSEL, C. (2014). About Face: The essentials of interaction design, John Wiley & Sons, 4th Edition, Wiley, 720 p.
O’CONNOR, K. (2011). «Personas: The Foundation of a Great User Experience» retrouvé le 7 novembre 2017 à  http://uxmag.com/articles/personas-the-foundation-of-a-great-user-experience
LIDWELL, W., HOLDEN,K., BUTLER, J. (2011). «Personas» https://pdfs.semanticscholar.org/3527/a9df49cfbcd4ee7d00553b1bfcfd4d79e701.pdf —» p.182

 

Catherine Dionne

Catherine Dionne

Directrice UX chez Kryzalid, membre de l'UXPA et organisatrice des soirées Tout le monde UX, Catherine est passionnée par l'expérience utilisateur. Particularité : elle boit un thé Davids Tea à heure fixe chaque jour.